Delmotte Arnaud
Écrit par Administrator   
20-02-2009

Arnaud Delmotte Après des études scientifiques où il obtient une Maîtrise ès Sciences Physiques avec une spécialisation en physique, Arnaud Delmotte étudie la technique vocale avec Andreas Pobbig, professeur à la Hochschule de Berlin.  Il entre au Conservatoire National de Région de Marseille dans la classe de chant de Claude Méloni et celle d’art lyrique de Jean-Marie Sévolker où il obtient un premier prix de chant et un premier prix d'art lyrique à l'unanimité ainsi que le prix du Lions Club et un diplôme d'or au concours trophées d'or enfants du monde.  

Il a été accueilli sur les scènes de l'Opéra de Marseille, l’Opéra de Toulon, l’Opéra de Metz, l’Opéra de Limoges, le Sébastopol de Lille, Le Palais des Beaux-Arts de Charleroi, Calais, Grenoble, et de prestigieux Festivals Français (Marmande, Lamalou-les-Bains…), où lui sont confiés les rôles de barytons lyriques.

Il y côtoie des artistes parmi lesquels Alain Fondary, Françoise Garner, Maurizio Comencini, Marcel Vanaud, Anne-Marguerite Werster, Patrice Berger, Philippe Kahn, Alexise Yerna, Chantal Bastide… et y a été dirigé par des chefs d’orchestre tels que Giuseppe Graziolli, Guy Condette, Armin Jordan, Jacques Mercier, Bruno Membrey…  

A son répertoire d’Opéra, on trouve Zurga («Les pêcheurs de perles», G. Bizet), Ford («Falstaff», G. Verdi), Enrico («Lucia di Lamermoor», G. Donizetti), Schaun  («L'Opéra d'Aran», G. Bécaud), Le Dancaïre («Carmen», G. Bizet), Monterone («Rigoletto», G. Verdi), Le Sacristain («Tosca», G. Puccini), Schaunard («La Bohême» - G. Puccini), Papageno, (« Die Zauberflöte » - W.A. Mozart), le moine musicien (« Le Jongleur de Notre Dame », J.Massenet), Alfio (« Cavalleria Rusticana », P. Mascagni), Le Baron (« La Traviata », G.Verdi). En Opéra Comique, il a été Calchas (« La Belle Hélène », J. Offenbach), Jupiter (« Orphée aux enfers », J. Offenbach), Larivaudière (« La fille de Madame Angot »,  C. Lecocq), Tchang (« Le pays du sourire », F. Lehar), Le Baron Gondremarck (« La vie Parisienne », J. Offenbach) Côté Comédie Musicale, son répertoire comprend : Jud Fry (« Oklahoma ! » - Rogers & Hammerstein), Emile de Becque (« South Pacific » - Rogers & Hammerstein), Horace Vandergelder (« Hello Dolly » - Herman)