Biojout Jean-Philippe
Écrit par Administrator   
26-02-2009

Jean-Philippe BiojoutDiplômé de l’école de commerce de Bordeaux, ce baryton-basse a remporté le premier prix de chant de la ville de Paris et est aussi diplômé du CNR. Il interprète avec une même joie du jazz comme la musique  sacrée, baroque ou contemporaine. Il est souvent invité par des chefs d’orchestre français ou étrangers.

Après de nombreuses années de piano et de composition, Jean-Philippe Biojout a commencé des études de chant lyrique au C.N.R. de Poitiers avec Michaëla Etcheverry. Il a approfondi son travail vocal avec Robert Dumé. Après avoir été admis au C.N.S.M. de Paris, il a remporté le Premier Prix de Chant de la Ville de Paris en 1999. Il est aussi diplômé du C.N.R.

Sa voix forte et cuivrée lui permet d'aborder un répertoire assez large, aussi bien de baryton que de basse dans le répertoire religieux. Il est souvent invité par des chefs français ou étrangers et a travaillé avec de grands artistes comme François-René Duchâble, Claire Désert, Jeanne Loriot, Thierry Escaich, Coline Terreau…

Il a participé à plusieurs enregistrements, dont le Requiem de Campra, le Requiem Allemand de Brahms, Les Sept Paroles du Christ en Croix de Franck, le Requiem de Fauré, La Petite Messe Solennelle de Rossini, la Paukenmesse de Haydn…

Il fait ses débuts à l'opéra sur scène en avril 2000 au Grand Théâtre de Limoges avec Verdi (La Forza del Destino). Après Monsieur Choufleuri, il est Bartolo en avril 2001 dans Le Barbier de Séville mis en scène par Paolo Montarsolo pour le C.F.L. à l'Amphithéâtre de l'Opéra Bastille.

En 2002, il reprend Mr. Choufleuri dans la production du C.F.L. et se produit à Limoges dans l'Esprit de la Terre (Don Manara de Tomasi). Il est Paolo dans Simon Boccanegra de Verdi. Il prend part, au Pin Galant de Mérignac, à un hommage à Francis Lopez ainsi qu'à de nombreux récitals, en France et à l'étranger. Parmi ses projets figurent les rôles d'Escamillo (Carmen), de Méphisto (La Damnation de Faust), d'Hali (L'Italienne à Alger), et de Don Pasquale (rôle-titre) mais aussi la mise en scène d'un spectacle  d'Offenbach.

Il fût Valiente dans “Andalousie” en 2004.

Pour visiter le site de Jean-Philippe Biojout, cliquez ici.